WWW.WIKI.PDFM.RU
    -
 


Pages:     | 1 |   ...   | 2 | 3 ||

ANDREI BILYI MEMOIRES SUR STEINER dition prpare, prface et annote par Frdric Kozlic La Presse Libre Paris ...

-- [ 4 ] --

: , . , , , , , , : . ; : [] ; , ... , , , ; .. .

, , .

, .

, : ? , : , , , , , , , , , , û ; , Ż , , , .

, , , , , , , [] , : : ; , , , , ; , , , [ ], , .

.. ;

, ; , ( , ) .

; .

!

, , , : ; : - , , ; ߻

( ?); ߻, , ( ), ( ); , .

߻ : ߻ .

, : ߻ .

߻ . ߻ . . ; . ߻ .

, , , .

: , 3 * .





: ; , ; : , .

, , , , : .

, , : : ߻ .

   

: .

; , : , : .

, , ʻ ( ) , ; ;

, , , .

- .

(- [] ), , , л, ֻ , ; : , , , : , ; .

, , , , , ߻, -, ߻, : ; ; :

, .

: : - ߻, ; , .

߻ : , , ; , , : , ; : . . ; , , ߻ .

, , , -, , , , : : .

: , : , ; , , : : ( !) , , , ̻; - ; . : : - .

; ߻ ( , ͻ, ; !) ( ) .

, ; : .

: , !; : ; λ , , ; : , !

, , ; ; , , ; , , ; , , ! , , , [] : , , . ;

, , , , , ;

ܻ .

, . ɻ : , : : ! : !

, ... , ; : !

: , :

: : , , , .

; 12- : ;

; : . ( ); : .

-, : , , .

, : , : , ; , , , -; .

, : , , ; : , , ; - - , , , , ߻- , , .. .

; , :

!

: .

: ... .

, : ߻ , , ... : , , , , . (, ), homo, : ... .. .

.

! !

.

, , , ( , , ?); : , ;

: ( !); :

; ( , , ); , , ; ; ; , : ! ȭ ۻ ۻ, , ; ; , , , ;

, , .

.

.

? ? : ; , ;

, ( ), ( ), ( ); ( , ); : ( , : , , , , !); .. : !

; !

; ?

? .

, : ; : , , , ; : , (, );

, , ; ;

, , : , ; , , , ( , , -); , ; .

, : , : ...

: : , : ; , ; ( :

), : ; ; .

, ; , , :

, , .

: , .. .

.

: , , , , , : , ; , , ; , , :

, ; ; .

, , : : .

, , ; , : ; , [ ], , , - ; : , ; ; .

; ; , ; , : ?

, .

; , ; , - ; , ; , ; : : , , , ; : , ; ; ; , , : !

, , , ; , ; . - , , ; , , , .

- ; , ; :

? ... . : ... . , , , . : ... ... . ... ... ... .

: , , : 901, 902-. ; : , , , , !

: !

!

?

, : , , : ... ; : , ; : - .

; : -!

; : ; :

.

; , ; - , : .

, , ; , 15 ... , : , ... , , , , 13- ; , ջ, , λ; , , , .

15 . , , , , , , ; , -, ( , ) ; , .. .

( ... ); , ; , ( ), , ? - , .

.. , -: , . , ( , , ), : .

, , .. .

, , - ; , , ... .

, ;

13- 411:

50 , , , , ( !), : , , , , , , .

, , , , ... .

15 .

50- : .

... ?

, , : , , , ; ... , ... . , , , ... .

, , , [] :

. : ( ) : -; , ; : ; ; ;

: .

... ... 412 .

: , , ; - . , , : !

( ) .

, , , , ; ... : ... .

: , ; , 15 ; 14- , ( , 413), ; : .

-, .

; , , .

: , ...

; :

. -: , 414 ( ), , , , έ , , ... . , ... .

, : ; , , 23- 415 .

( )... , .

.

, , , ; : . , ... ... , ̻ .

, , : !416 : !

[], : , , ; .. .

... ... , .

, ; λ... , , .

, , :

!

, : ; ; : .

.

, , .

; .. ( ) .

; ; 6 , , ; ; ; , , , -, - ; , ; , [ ] ; , , , , , , , ; ; ; .

, , , , ; , ; ; .

12 -, ; ..; , , ; ( ;

); , . , . .. ( ), , , ; , ; , ;

.

; - ; .

, , ; - ; , , , , ; : ; .

- ; : ( , ; .

, .

; .. ( );

; ;

.. : : ? . . : . , , : ;

.

; , ; , ; , , , , . .. ; , .

, : !

.

.

; , ( ); ; ; ; - , , :

3 ; .

, : - ; , ; , .

; - , ; - : , - .

, , -; ; ; û. , , ͻ417, ; , ; , , , , , , : , ; ; .

, , , , , , ; , , , , , .

.

: ;

; .

: ? , ?

ʻ , ; : , .. .

, : .. .

; , .

!. .

, . , , , ; , : .

, , , : .

; .. [..], , , -: , , .

; : 50 ; ; ; ; , , ; , ; ; έ Ż Ż .

.

; , .

; , , ( ) ..; , : , , ; : , , . ; : .

... ... .

, , (... ): , , , ; ̻ .

, ...

[] : , , : .

[]; [] .

[] 14 ; 12 33 ; , 33- ; .

; , : , ѻ ; , .. .

û .

,

; , , , , . , .

!

?

.

, , : , [ ] , ( ) ; , , , ... : .

.

, , : .

, ; : -; , .

, :

.

- .

, : , ʻ, ʻ ʻ, .

? ?

.

, 15 : , , [ ] , : ; ; .

.

.

, , , ̻ .

.

.

,

.

   

, . ; .

; , , , , , , , ( , !) . , , , , , .

28-29 , , 31- , 418; : , .

:

; ( , ), , . .

, ; : ; , .. .

:

; ;

, , , , ; , : ; , , ; , .

( , ), ( ); , ; , , , , , , , - ( ); ; ; ; , , , , , ; ; ; , , ;

, , , ,., .. .

, , ... ; , :

!

!

: ŭ

, ͭ

,

Ȼ (, .6, .9) .

,

߻. : ,

; ,

( ) .

, , , , , , , , , . , , , , , -, , , , , , , , , , , , , ( !), , , .. [], : , , ... : ...; , , , , , (., .17) .

, .

, ... ; , .. , ,

? , , , , , , , , , , , 419 ( !), , [ ] .. .

(!!!) .

, 20 .

, ; , , -, : , - 420, , -, ;

? [] .

?

... !

, ; . , , , , .

, ; : , , , , ( !) ? , . .

: [ ] , ? , , , , , , .

, , , , ..!

, , , .., :

, ĭ

Ȼ .

- ... []; , .

   

3 Steiner'enseignait quoutre les neuf hirarchies spirituelles allant des Sraphins aux Anges, lHomme tait la dixime hirarchie en gestation: celle de lamour ou de la libert .

4 Lide de rincarnation des hommes de corps humain en corps humain, est une donne de base de lanthroposophie .

5 Steiner a donn la plus grande partie de son enseignement au moyen de 6000 confrences environ, dont la majorit est publie dans prs de 300 volumes, ldition complte prvoyant environ 360 tomes .

6 Le premier Goetheanum, essentiellement destin des reprsentations artisti ques au sens de Steiner, fut fond le 20 septembre 1913. Il fut dtruit par un incendie dans la nuit du Nouvel An 1923 .

   

8 Medtner, Emili: prsident de la Socit Goethe en Russie; ami de Bilyi ds 1901, il fut membre du Cercle des Argonautes; a publi une vive critique de Steiner spcialiste de Goethe, ce quoi rpondit Bielyi non moins violemment ds son dpart de Dornach en prenant la dfense de Steiner. (. . .) 9 La Socit Anthroposophique (elle sera dsigne dans ces notes par S. A.) compo rte, dans les pays o elle est reprsente, des "branches. La rencontre de Bilyi avec Steiner se fit lors de linauguration du nouveau local de la branche de Cologne, de ce qui lpoque ntait encore que la Section Allemande de la Socit Thosophique .

   

1 Leurythmie, cre en 1912 par Steiner linstigation de Lory Maier-Smits (1883-1971), est un art de la "parole ou du son musical visible par les mouvements du corps. Il exiiste actuellement plusieurs coles deurythmie, dont deux Dornach, sige actuel de la S.A .

1 Nietzsche: A ls o sp r a c h Z a r a th u s tr a. Zarahustras Vorrede .

Ibid. II. Das Tanzlied .

Ibid. IV. Das Abendmahl .

Ibid. II. Die stillste Stunde, (le texte correct est: Die stillsten Worte sind es, welche den Sturm bringen. Gedanken, die mit Taubenfssen donnern, lenken die Welt.) 1 Ib id. Die Reden Zarathustras. Von den drei Verwandlungen .

1 Polivanov, Lev I. (1838-1899): historien de la littrature, traducteur et pdagogue .

1 II en parle dans sa longue lettre Blok du 1/14 mai 1912 .

1 karma: terme sanscrit par lequel Steiner dsigne le destin dans loptique spci fique anthroposophique .

1 W ie e rla n g t m a n E r k e n n tn is s e d e r h h e r e n W e lte n ? p. 13: die Voraussetzung soll man machen, dass man die e in e Sache nicht durch das begreifen soll, was ber sie selbst gesagt wird, sondern durch manches, was ber ganz anderes mitgeteilt wird. Man wird so die Vorstellung erhalten, dass n ic h t in e in e r Wahrheit das Wesentliche liegt, son dern in dem Zusammenstimmen aller .

20 II sagit peut-tre dune erreur de frappe: Es dur la place de As dur, la tonalit do mineur tant la relative de mi bmol majeur et non de la bmol maj eur .

2 Schumann: Tch grolee nicht en do majeur, du cycle D ic h te r lie b e, op. 48 .

22 Im Grunde genommen: tournure trs frquente chez Steiner .

23 Steiner dsigne par "Imagination, "Inspiration et Intuitition trois degrs croissants de pntration dans le supra-sensible .

24 Lanthroposophie sotrique dveloppe partir de 1902, est fonde par un sys tme philosophique inaugur en 1882 par les commentaires ldition steinrienne des oeuvres scientifiques de Goethe, et couronn par la P h ilo s o p h ie d e la lib e r t de 1894 .

2 Un certain nombre de confrences tenues entre 1906 et 1918 sont groupes en une cinquantaine de "cycles, permettant un aperu densemble de lsotrisme anthro posophique .

26 Larchange Michael est une figure importante de lenseignement de Steiner, en liaison avec la saisie spirituelle du Christ par lHomme moderne .

27 La thorie kantienne de la connaissance est vivement critique et rfute par Steiner tout au long de sa production .

   

30 Steiner fut nomm en 1902 Secrtaire gnral de la Section allemande de la Socit thosophique .

3 Blavatski, Helena Petrovna (1831-1891): a fond New-York en 1875 avec H.Steel Olcott (1832-1907) en tant que prsident la Socit Thosophique, dont le si ge fut transfr plus tard Adyar aux Indes .

32 Steiner rompit avec la Socit Thosophique en crant en 1912 la Socit Anthroposophique, (cf. note 66) .

3 L u z ife r - G n o s is : mensuel issu de la fusion en 1904 de L u z if e r fond par Steiner et Marie von Sivers (future Marie Steiner) en 1903, et de G n o s is de Rappaport (Vienne) .

La parution cessa en 1908 .

3 Etoile dOrient: ordre au sein de la Socit Thosophique, fond par Annie Besant. (cf. note 64 et 66) .

3 Lanthroposophie tant centre autour du Christ, peut tre qualifie de Christosophie .

36 Les coles Waldorf plus dune centaine actuellement dans divers pays remontent lcole fonde par Emil Molt (1876-1936) en 1919 Stuttgart sur les indications de Steiner, inaugurant ainsi une pdagogie nouvelle base sur lanthro posophie. Dabord destine aux enfants des ouvriers et employs de la manufac ture de cigarettes Waldorf-Astoria dont Molt tait le propritaire, le projet fut tendu par la cration dcoles de plus en plus nombreuses et destines tous les enfants dge scolaire, projet dont lassise pdagogique continuait tre dveloppe par Steiner jusqu la dernire anne de son activit. Ces coles portent galement le nom dcoles Rudolf Steiner .

3 Du point de vue thorique, la mdecine anthroposophique fut inaugure en 1920 par un cycle de vingt confrences (G e is te s w is s e n s c h a ft u n d M e d iz in ). Un deuxime cycle en 1921 fut suivi par la cration, linitiative du dr. Ita Wegman (cf. note 307), de la premire clinique dapplication de la mdecine anthroposophique (KlinischTherapeutisches Institut, Arlesheim, Suisse). Il existe actuellement une dizaine de tels instituts .

3 La Communaut des Chrtiens (Christengemeinschaft) fut fonde en 1922 linitiative de thologiens protestants et catholiques libraux Friedrich Rittelmeyer (1872-1938) en fut le premier dirigent , prenant pour cela conseil auprs de Steiner. Il ne sagit pas dune ralisation issue de lanthroposophie comme la mdecine ou la pdagogie anthroposophiques, mais dun mouvement religieux (dot dun culte) dun renouveau chrtien, sappuyant sur des dones de Steiner fournies titre priv .

   

4 Steiner tudia les sciences exactes lEcole technique suprieure de Vienne o il fut aussi lve du germaniste Karl Julius Schrer (1825-1900), qui le recommanda J.Krschner en vue de ldition commente des oeuvres scientifiques de Goethe .

42 De 1899 1904, Steiner donna des cours et des confrences lEcole de form ation des ouvriers (Berlin). Les causes de son dpart furent entre autres les divergences des vues entre lui et la direction sur le caractre de ses confrences tournes vers le spirituel .

43 Steiner est lauteur de quatre drames-mystres en vers, rdigs de 1910 1913 {D ie P fo r te d e r E in w e ih u n g, D ie P r fu n g d e r S e ele, D e r H te r d e r S c h w e lle, D e r S e e le n E r w a c h e n ). Ils furent jous dans la mme priode sous la direction de leur auteur .

En outre, Steiner veilla conjointement Marie Steiner, la mise en scne du F a u s t de Goethe, dont leurythmie fut une composante importante. Il convient de ne pas oublier les anciens Jeux de Nol allemands redcouverts et publis par Schrer (O b e r u fe r e r W e ih n a c h ts s p ie le ), que Steiner fit reprsenter au Goetheanum. Lintgrale du F a u s t ainsi que les trois Jeux de Nol sont rgulirement reprsents de nos jours au Goetheanum (Dornach) .

44 Steiner cra en 1917 un projet dit de tripartition sociale (Dreigliederung des sozialen Organismus) quil ne cessa de dvelopper par la suite, bas sur lindpendance et la collaboration harmonieuse des corps conomique, juridique et culturel .

Llaboration dtaille soumise aux autorits allemandes entre autres en collabor ation avec le comte Otto von Lerchenfeld (1868-1938) bouleversant toute la structure sociale existante, ne fut en fin de compte pas mise en application par le Gouvernement .

45 Le premier Goethanum fut construit en bois, tandis que le deuxime tel quil existe actuellement fut conu en bton par Steiner avant sa mort. Il fut inaugur en 1928 .

46 Tchkhov, Mikhal Aleksandrovitch (1891-1955): acteur russe; actif en 1928 sur les scnes de Berlin et de Vienne .

47 Wundt, Wilhelm (1832-1920): mdecin, philosophe et psychologue; fondateur du premier institut de psychologie exprimentale. Fut violemment attaqu par Steiner pour sa "psychologie sans me .

48 Steiner fut prcepteur dans la famille Specht de 1884 1890. Il soccupa dun enfant hydrocphale qui acheva plus tard des tudes de mdecine .

49 Noll, Ludwig (1872-1930): mdecin de lInstitut clinique-thrapeutique dArlesheim. Mdecin personnel de Steiner .

50 Peipers, Flix (1873-1944): mdecin, dirigea une clinique Munich dans lesprit de la thrapie anthroposophique, ainsi que lInstitut clinique-thrapeutique de Stutt gart. Membre trs actif de la S.A., acteur dans les drames-mystres de Steiner. Membre directeur de lAssociation de ldifice (Bauverein) soccupant de la construction du Goetheanum .

5 Morgenstern, Christian (1871-1914): pote allemand, membre du mouvement anthroposophique ds 1909. Steiner mit sous forme eurythmique bon nombre de ses H u m o r e s q u e s .

52 Weingartner, Felix Paul von (1863-1942): chef dorchestre, compositeur et crivan. Noromantique .

53 Bock, Emil (1895-1959): thologien. Membre de la S.A. et co-fondateur de la Communaut des Chrtiens. A crit de nombreux ouvrages se rapportant la Bible dans loptique steinrienne, ainsi quune traduction du Nouveau Testament o le choix des mots est adapt aux concepts anthroposophiques .

54 Baravalle, Hermann von (n en 1898): mathmaticien et physicien. Professeur lEcole Waldorf de Stuttgart. Auteur de R u d o l f S te in e r a ls E r z ie h e r .

3 Blmel, Ernst (1884-1952): mathmaticien et professeur lEcole Waldorf de Stuttgart .

36 Kolisko, Eugen (1893-1939): mdecin et professeur lEcole Waldorf de Stuttgart. Fut actif galement en Angleterre .

3 Steffen, Albert (1884-1963): pote suisse de langue allemande, prsident de la S. A. de 1925 1963. Rdacteur en chef de lorgane central de la S. A. D a s G o e th e a n u m .

A laiss une oeuvre trs tendue: posies, romans, essais, pices de thtre, mmoires .

38 Englert: ingneur suisse. Ralisa la tche originale de la jonction des deux coupoles du premier Goethanum .

   

63 Bilyi embrouille les faits: le cycle cit D e r M e n s c h im L ic h te... eut lieu prcisment en juin 1912 .

64 Besant, Annie (1847-1933): prsidente de la Socit Thosophique la mort dOlcott en 1907 .

63 Leadbeater, Charles Webster (1847-1934): crivain, personnalit de la Socit Thosophique .

66 Annie Besant considra lenfant Krishnamurti (philosophe indien n en 1897) comme la rincarnation du Christ. Ce fait, propag laide de lordre nouvellement cr **Etoile dOrient et jug inadmissible par Steiner pour lequel le Christ ne sincarna quune seule fois, fut lorigine de la rupture de Steiner avec le mouvement thosophi que, et de la fondation de la Socit Anthroposophique en 1912. Krishnamurti rejeta en 1929 le rle qui lui fut attribu, et se spara de la Socit Thosophique .

67 Hbbe-Schleiden, Wilhelm (1846-1916): diteur de 1886 1896 du mensuel tourn vers loccultisme .

S p h in x 6 Schur, Edouard (1841-1929): crivain strasbourgeois de langue franaise;

composa L e s g r a n d s in iti s et L e s m y s t r e s d E u l s is dont parle Bilyi; L e s e n fa n ts d e L u c i fe r fut galement reprsent par Steiner (1909). D abord membre de la Socit Thosophique, il sen spara officiellement en 1913 pour adhrer la Socit Anthroposophique. Fit la premire traduction en franais dune oeuvre de Steiner (D a s C h r is te n tu m a ls m y s tic h e T a tsa c h e ). Se spara momentanment de lanthroposophie par suite dune comprhension tendancieuse des crits steinriens sur la premire guerre mondiale, pour retrouver la fin de sa vie une chaude adhsion lanthroposophie, mais quil ne put plus concrtiser dans son projet dun dernier ouvrage, (cf .

Schneider, Camille: E d o u a r d S c h u r.) 69 Brentano, Franz (1838-1917): neuveu de lcrivain allemand Clemens Brentano .

Thologien catholique et professeur de philosophie aux Universits de Wurzbourg et de Vienne .

   

7 von Sivers, Marie (ne Wlotzlawek en Pologne russe en 1867; dcde en 1948 Beatenberg en Suisse): rencontra Steiner en 1902 et devint aussitt sa collaboratrice;

Marie Steiner depuis 1914, elle contribua dune faon trs intense au dveloppement de la partie artistique de lantroposophie (art de parole Sprachgestaltung , eurythmie); fonda en 1908 les Editions philosophiques-anthroposophiques o elle dita certaines oeuvres de Steiner; cra en 1943 les Editions "Rudolf Steiner Naschlassverwa ltung "Rudolf Steiner Verlag depuis 1971 , o paraissent les oeuvres compltes du Rudolf Steiner; la majeure partie en est dite ce jour .

   

8 D ie G e h e im n is s e d e r S c h w e lle. (Munich) .

8 le 28.8.1913: paroles dintroduction la premire reprsentation deurythmie .

   

90 Boldt, Ernst: anthroposophe, auteur de S e x u a lp r o b le m e im L ic h te d e r N a tu r lorigine dune polmique assez vive laquelle prit u n d G e is te s w is s e n s c h a ft part Steiner lors de la 2 assemble gnrale de la S.A. en 1914, dnonant entre autres la sortie abusive du contexte de ses propres citations dont Boldt mailla cet ouvrage, ainsi que des tentatives dassurer sa diffusion plus ou moins sous couvert de la S.A .

9 Deuxime congrs de la Socit Anthroposophique ouvert le 18.1.1914 .

   

9 le 19.1.1914: Versammlung des Johannes-Vereins. Johannes-Bau (Edifice de Jean) fut le premier nom du premier Goethanum, daprs un protagoniste des dramesmystres de Steiner .

94 Maryon, Louise Edith (1872-1924): sculpteur, a particip activement aux cts de Steiner la sculpture du "Reprsentant de lHomme (le Christ) entre Lucifer et Ahriman, oeuvre (bois, env. 9 m de haut) entirement conue et partiellement ralise par Steiner; la statue est actuellement visible au Goetheanum (cf. note 45) .

9 orthographe errone pour Liedvogel, qui soccupa effectivement de la "menuis erie .

96 Schmid-Curtius, Cari (1884-1931): architecte, aux cts de Steiner ds dbuts de lanthroposophie. Fut le premier architecte charg de premier Goethanum .

97 Rychter, Tadeusz: peintre polonais, consacra une grande activit la prpa ration ainsi qu llaboration des vitraux destins au premier Goethanum. Quitta Dornach par suite de lappel sous les drapeaux; dcda Varsovie au dbut de la secon de guerre mondiale .

98 Unger, Cari (1878-1929): ingneur et crivain, a mis avec enthousiasme sa plume et sa personne au service de lanthroposophie; membre co-fondateur de la branche de Stuttgart, membre direcreur de lAssociation de lEdifice (Bauverein), membre du Co mit central de la S.A. Assassin Nuremberg au moment de commencer sa confre nce "Was ist Anthroposophie? 99 Grosheintz, Emil (1867-1946): dentiste, membre trs actif de la S.A. A sig dans de nombreux comits, dont "Ladministration du Goetheanum en tant que prsident .

A mis sa proprit la disposition de ldifice-Goethanum .

1 0 Dubach, Oswald (1884 en Russie 1950): sculpteur, professeur lcole de sculpture au Goethanum .

1 1 Heydebrand, Caroline von (1886-1938): professeur lcole Waldorf de Stuttgart. Auteur dcrits sur la pdagogie .

1 2 Kisseliev, Tatiana (1881-1970): eurythmiste. Fut reprsentative Paris de cet art ainsi que de lanthroposophie en gnral, durant une dizaine dannes partir de 1927 .

1 3 Wolfram, Elise (1868-1942): crivain, confrencire, dirigeait la branche de Leipzig .

   

1 6 le 11.4.1914: confrence pour lassociation Homo contra Homunkulus .

1 7 Lindication est errone: les confrences se sont tenues Dornach (du 12 au 31 dcembre) .

1 8 Bauer, Michael (1871-1929): membre trs actif de la S.A.; pdagogue, conf rencier, a sig dans le Comit directeur de lAllemagne et dans le Comit central .

Margareta Morgenstern (la femme de lcrivain Christian Morgenstern [cf. note 51] lui a consacr une biographie: M ic h a e l B a u e r E in B r g e r z w e ie r W e lte n.) 1 9 Stinde, Sophie (1853-1915): membre directeur de la Section allemande .

Principale organisatrice des reprsantations des drames-mystres de Steiner .

1 Les indications de Bilyi ne sont pas prendre la lettre: du 1er aot au 29 novembre 1915, Steiner a tenu 70 confrences ou allocutions .

   

1 2 Trapeznikov, Trifon Grigorievitch (1878-1922): historien de lart, co-fondateur de lInstitut pour lHistoire de lart de Ptersbourg; anthroposophe. Fit transformer en muse la maison de Tolsto Yasnaa Poliana .

   

1 2 lanne est fausse: il sagit de 1925 .

1 3 allusion probable au recueil au mme titre de Blok .

1 4 Ellis, pseudonyme de Kobylinski, Lev Lvovitch (1876-1947): thoricien du sym bolisme russe; adepte de lanthroposophie un moment donn il en parla avec enthousiasme Bilyi avant la rencontre de ce dernier avec Steiner , il sen loigna ensuite pour devenir jsuite .

1 3 Les deux forces pouvant faire dvier lHomme de son chemin dvolution posi tive, sont dsignes par Steiner respectivement par Lucifer et par Ahriman. Elles peuvent en gros tre caractrises comme faisant miroiter une spiritualit illusoire pour la premire, et un matrialisme tout aussi illusoire pour la seconde .

1 6 Geisbergstrasse

   

1 1 Fridkin, Henriette Ginde (1879 morte en dportation au camp de Drancy une date inconnue): mdecin, appliqua la mdecine anthroposophique; sculpta gale ment le premier Goetheanum .

1 2 Manas: terme sanscrit laide duquel Steiner dsigne une certaine composante spirituelle que lHomme possde actuellement ltat de germe; lune de ses missions consiste la dvelopper, volution o le peuple russe et les peuples slaves en gnral joueront un rle privilgi .

1 3 Turguinev-Bugaev, Anna Aleksevna (Asa) (1890-1966): en parent avec lcrivain Ivan S. Turguinev (son grand-pre Nicolas tait cousin de lcrivain); premi re femme de Bilyi, elle resta Dornach son dpart en Russie en 1916; mit son activit artistique au service de loeuvre steinrienne, sculptant entre autres (de 1927 1946) les vitraux de la grande salle du deuxime Goethanum; eurythmiste .

1 4 Waller-Pyle, Mieta (1883-1954): collaboratrice trs troite de Marie Steiner sur le plan artistique; eurythmiste, actrice dans les drames-mystres de Steiner, elle partici pa la peinture du premier Goethanum. Ralisa galement des projets architectu raux inspirs du style inaugur par Steiner .

   

1 9 : U rb i e t o rb i. .

Le premier vers cit est incorrect: ,. .

1 0 Zeitraum. Une partie de lvolution de lHumanit passe, selon Steiner, par sept "cultures ou "priodes (Zeitrume). Lpoque actuelle est la cinquime, et la sixime venir sera celle du dveloppement du "manas (cf. note 132) .

   

1 3 probablement Volochina, Margarita Vasilevna (1882-1973): femme du pote et critique dart Maximilien Volochine; peintre, auteur de D ie g r n e S c h la n g e, mmoires danthroposophe .

1 4 Khunrath, Heinrich: A m p h i th e a t r u m s a p ie n tia e a e te rn a e (dbut 17 sicle), ouvrage orient vers lsotrisme .

1 5 Le monde astral est lun des mondes supra-sensibles dcrits par Steiner .

1 6 II sagit de sa dfense de Steiner contre les attaques de Medtner (cf. note 8) .

   

1 0 Steiner noccupa aucune fonction administrative au sein de la Socit Anthropo sophique cre en 1912, se contentant exclusivement des cours et conseils. Ce nest qu la cration de la Socit Anthroposophique Universelle en 1923, quil en prit la dire ction .

1 1 Lindication est partiellement errone. Cari Unger fut membre du comit direc teur de 1913 1923, auquel se joignit dans cette fonction Ernst Uehli en 1921. Alaconstutition de la S.A.(Universelle) en dcembre 1923, ce fut lcrivain A.Steffen qui devint le second president du Comit directeur aprs Steiner, premier prsident. A partir de Nol 1925, il en devint le premier prsident. Uehli (1875-1959) tait crivain suisse de langue allemande, membre trs actif surtout en tant que rdacteur en chef de lhebdomadaire D r e ig lie d e r u n g d e s s o z ia le n O r g a n is m u s au service de la tripartition steinrienne .

1 2 Ibsen: B r a n d. Steiner a consacr Ibsen plusieurs articles .

1 3 Der kommende Tag: Socit anonyme pour la promotion des valeurs cono miques et spirituelles (Stuttgart, 1920-25); association cooprative au sens de la tripartition sociale steinrienne, comprenant entre autres une maison ddition. Sa liquidation fut provoque par linflation gnralise lors de la crise conomique .

   

1 5 Dessoir, Max (1867-1947): philosophe et psychologue, professeur lUniversit de Berlin. A rdig V o m J e n s e its d e r S e e le en consacrant un chapitre lanthroposophie, dnaturant lenseignement de Steiner. Ce dernier na pas manqu plusieurs reprises de le relever .

1 6 Le Pasteur Riggenbach tint le 14 fvrier 1914 Arlesheim une confrence inti tule Was wollen die Theosophen? publie dans le priodique Tagblatt fr das Birseck, Birsig- und Leimental. Les attaques contre lanthroposophie en tant que doctrine se firent dans le respect de ses reprsentants. Cette courtoisie incita Steiner une rponse dans le mme priodique, ce qui, son tour, provoqua une publication dune rponse de Riggenbach, assurant Steiner de son dsir des relations de bon voisinage avec les anthroposophes .

1 7 Goesch, Heinrich: membre de la S.A., auteur dune brochure dirig contre Steiner, protestant contre le mariage contrect entre Steiner et Marie von Sivers .

1 8 Bulgakov, S.N. (1871-1927): philosopge-mystique, conomiste; no-kantien .

1 9 Mackay, John Henry (1864-1933): auteur de D ie A n a r c h is te n et biographe de Max Stirner; en 1898 eut lieu un change de lettres ouvertes entre Mackay et Steiner, o ce dernier mit en valeur la similitude de leurs vues quant lorientation gnrale de sa propre philosophie .

1 0 Kalckreuth, Pauline, comtesse de (1856-1929): ancienne dame dhonneur la cour impriale, mit toute son nergie au service de la cause anthroposophique .

1 1 Bottmingermhle, de la commune de Binningen. On le confond couvent avec Bottmingen, commune voisine de lagglomration bloise. Steiner y donna des conf rences sur leurythmie .

   

1 3 Peut sagir du Gnther, Hanna (dcde en 1923): mit sur pied avec dvouement la bibliothque du Goethanum .

1 4 Mcke, Johanna (1864-1949): fit partie du comit directeur de lcole de forma tion des ouvriers o enseigna Steiner (cf. note 42); collaboratrice dvoue de la cause anthroposophique, tout particulirement aux Editions philosophiquesanthroposophiques .

1 5 Selling, Wilhelm (1869-1960): technitien dabord actif en Afrique; sa retraite due une sant dficiente, se mit entirement au service de Steiner .

1 6 Motzstrasse 17 (Berlin): domicile de Steiner jusqu la premire guerre mondia le, et centre de ses activits .

1 7 Walther, Kurt (1874-1940): dirigea activement plusieurs branches de la S.A. en Allemagne, galement aprs son interdiction par les Nazis en 1935 .

1 8 Walther, Clara ne Selling (1875-1961): soeur de Wilhelm Selling; soocupa de la conduite du mnage de Steiner .

1 9 Lehmann Berta et Lehmann Helene: collaboratrices de Rudolf Steiner qui les mentionna dans son testament .

   

1 3 Johannes Tomasius: personnage principal des quatre drames-mystres de Steiner .

1 4 von Moltke, Elisa, comtesse: spiritiste puis adepte de lanthroposophie, dita les mmoires de son mari Helmuth von Moltke dans une autre version que le premier projet prfac par Steiner .

1 5 von Moltke, Helmuth, comte (1848-1916): chef dEtat-major au dbut de la premire guerre mondiale. Bien quayant toujours pris ses distances vis vis de lanthroposophie et des mouvements caractre spirituel en gnral, entretint des rela tion destime avec Steiner. Ce dernier lui consacra de nombreux articles, notamment en liaison avec les responsabilits dans le dclenchement de la guerre mondiale .

1 6 Vu lhypotse de lidentification de M von Moltke, lindication de Bilyi est fausse: von Moltke ne fut jamais membre de la S.A .

1 7 II sagit du voyage entre autres en Sicile Monreale (1910), prcdant sa rencontre avec Steiner .

1 8 Institut thrapeutique et pdagogique pour lenfance handicape mentale .

1 9 Laura, dans lenseignement de Steiner, est une substance supra-sensible "colore entourant ltre humain .

1 0 Sehr verehrte Anwesende. Meine lieben anthroposophischen Freunde. Mein lie ben Schwestern und Brder .

1 1 Grimm, Hermann (1828-1901): fils et neveu des frres Grimm, auteur littraire, historien dart et spcialiste de Goethe. Steiner lestima beaucoup et lui consacra de nombreux articles et confrences .

1 2 Fechner, Gustav Theodor (1801-1887): physicien et philosophe .

1 3 Aber Mama Fechners dachte ganz anders .

1 4 Sehen Sie .

1 3 Allusion lcoute spirituelle steinrienne, un certain degr de pntration dans le supra-sensible .

   

1 8 Comme pour lcoute spirituelle (cf. note 185), il sagit ici del vue spirituel le autre degr de pntration dans le supra-sensible , ainsi que de lallusion la pense "vivante au sens de Steiner, dont la pense ordinaire nest quune sorte dombre .

1 9 La mditation au sens de Steiner, fait partie des exercices pouvant dboucher sur la perception supra-sensible .

1 0 Le corps thrique est, daprs Steiner, lune des composantes supra-sensibles de ltre humain .

   

1 4 Le corps astral est une autre composante supra-sensible de ltre humain, (cf .

note 190) .

1 5 Lpoque indienne et lpoque perse sont les deux premires "cultures (cf .

note 140). Il sagit de protocultures au sens historique .

   

1 8 Kamaloka: expression sanscrite par laquelle Steiner dsigne la premire phase du sjour de lindividu aprs sa mort (correspond partiellement au "purgatoire) .

1 9 Limagination (cf. note 23) correspond la vue spirituelle (cf. note 188) .

200 En plus de trois "corps (cf. note 194), Steiner attribue ltre humain une quatrime composante, le "Moi .

20Le cycle D ie o k k u l t e n G r u n d la g e n d e r B h a g a v a d G ita nen comportait que neuf, mais fut suivi dune dixime confrence destine aux auditeurs russes .

   

203 II sagit de la pertie du corps thrique correspondant au cerveau physique, et qui est responsable daprs Steiner de la facult de penser .

204 Ces termes sont de Bilyi .

205 Der Doktor hats gesagt!: expression ironique souvent employe dans le mi lieu anthroposophique, dsignant la seule articulation dialectique de ceux qui versent dans une acceptation purement dogmatique de lenseignement de Steiner .

   

209 Esoterische Stunden .

210 Pendant cette priode, Steiner tint six confrences dans la branche de Berlin .

2 1 Linspiration (cf. note 23) correspond lcoute spirituelle (cf. note 185) .

212 Steiner attribue le phnomne du sommeil la sparation partielle du moi et du corps astral, des corps physique et thrique .

213 , ..: .

Mis part laltration de la ponctuation, Bilyi omet le septime vers .

214 thrique-astrale

   

217 Hier muss [man] etwas schpferisch machen!

218 II sagit en fait du projet dachvement de loeuvre, le prsent texte ayant t rdig de dcembre 28 au 4 janvier 1929 .

219 Le terme fantme ou "corps de forces dsigne la partie supra-sensible de ltre humain, selon laquelle sorganise la matire pour former le corps physique visible .

220 D ie P fo r te d e r E in w e ih u n g : quatrime scne .

2 1 : .

222 La description steinrienne des hirarchies spirituelles sauvegarde les donnes de Denis lAropagite .

223 de 1919 1924 .

224 W ie e r la n g t m a n E r k e n n tn is s e d e r h h e r e n W e lte n ? (1904-05). Il sagit dun crit de base .

2 I b id. Bedingungen: Jede Idee, die dir nicht zum Ideal wird, erttet in deiner Seele eine Kraft; jede Idee, die aber zum Ideal wird, erschaft in dir Lebenskrfte. 226 I b id. Innere Ruhe: Richte jede deiner Taten, jedes deiner Worte so ein, dass durch dich in keines Menschen freien Willenentschluss eingegriffen wird. 227 Goethe: N a tu r w is s e n s c h a ftlic h e S c h r ifte n. Herausgegeben von Rudolf Steiner .

IV/1, p.229: Die Welt erklrt man nicht durch Deutung ihrer Phnomene, sondern nur durch Nachschaffen ihrer Wirkungsweisen in denkender Beobachtung des Geschehens, oder Wiederholung desselben im Experiment. 228 Ib id. Einleitung. IV, 2, 349: Wer eine allgemeine gltige Wahrheit verlangt, versteht sich selbst nicht. 229 G e g e n w rtig e s G e iste s le b e n u n d E r z ie h u n g. Confrence de 17.8.23.: ... aber es ist wahr, ich schauderte ja selbst jeden Tag, wenn ich hereinkam und die Flut von Liter atur sah ich wre froh, wenn es weniger gbe ,... 230 Ib id.: ... dass ich es am liebsten htte, wenn wir der anthroposophischen Be wegung jede Woche einen anderen Namen geben knnten... Aber es wre das dennoch fr die anthroposophische Bewegung etwas ausserordentlich Gutes, wenn sie gar keinen stndigen Namen htte; 2 1 G e g e n w rtig e s G e iste s le b e n u n d E r z ie h u n g. Confrence du 6.8.23: ... es handelt sich darum, die Doktorenerziehung zu einer Menschheitserziehung zu machen. 232 W ie e r la n g t m a n... (cf. note 19) Vorrede zur dritten Auflage. ...das n ic h t in Wahrheit das Wesentliche liegt, sondern in dem Zusammenstimmen aller. e in e r

   

234 T h e o s o p h ie. Der Pfad der Erkenntnis:Der Geistesforscher tritt seinem Schler entgegen mit der Zumutung: n ic h t g la u b e n sollst du, was ich dir sage, sondern es d e n k e n,... 235 W ie e r la n g t m a n... Vorrede zur fnften Auflage: ... dass des Lehrers Autoritt und der Glaube an ihn in der Geistesschulung keine andere Rolle spielen sollte, als dies der Fall ist auf irgendeinem anderen Gebiet des Wissens und Lebens. 236 I b id. Bedingungen: "...dass diejenigen Menschen auch am besten verstehen, das Haupt frei zu tragen, die verehren gelernt haben da, wo Verehrung am Platze ist .

Und am Platze ist sie berall da,wo sie aus den Tiefen des Herzens entspringt.

   

238 Peut se rfrer la huitime confrence du cycle V o n J e s u s z u C h r is tu s (octobre 1911) .

239 Goethe: N a tu r w is s e n s c h a ftlic h e S c h r ifte n. Herausgegeben von Rudolf Steiner .

IV/2. Einleitung, p.400: Das Wahre ist immer das Individuell-Wahre bedeutender Menschen. 240 W ie e r la n g t m a n... Bedingungen. Nur in seiner eigenen Seele kann der Mensch die Mittel finden, die ihm den Mund der Eingeweihten ffnen. 2 1 La citation tronque est dnue de sens. Steiner parle de la force que constitue le dsir ardent de la vrit, aspiration pouvant ramener dans le bon chemin celui qui sen serait ventuellement cart. Voisi le texte russe (dition de Saint-Ptersbourg,

1910) ainsi que le texte allemand:

, , , , . (. 174) .

Es komme auf das Streben, auf die Gesinnung an. Selbst der Irrende hat in dem Streben nach dem Wahren eine Kraft, die ihn von der unrichtigen Bahn ablenkt. ( T h o s o p h ie, p. 177-8) 242 La deuxime citation toujours incomplte est galement dnue de sens .

Voici les deux textes dorigine (le texte russe dans ldition de Dornach de 1928: .) , , .

Um die Tatsachen zu e r fo r s c h e n, muss man die Fhigkeit haben, in die bersinnlichen Welten hineinzutreten. { W ie e rla n g t m a n E r k e n n tn is s e d e r h h e r e n W e lte n ? p.10) 243 Nur in seiner eigenen Seele kann der Mensch die Mittel finden, die ihm den Mund der Eingeweihten ffnen. {Ib id. p.18) 244 Lgre altration par rapport loriginal:

"Was nmlich der Einzuweihende mitbringen muss, ist ein in gewisser Beziehung ausgebildeter M u t und F u r c h tlo s ig k e it. " {Ib id. p.67-8) 245 Der Eingeweihte ist ber den Aberglauben hinaus,... (T h e o s o p h ie, p.184) 246 Die Erfahrung lehrt, dass diejenigen Menschen auch am besten verstehen, das Haupt frei zu tragen, die verehren gelernt haben da, wo Verehrung am Platze ist. Und am Platze ist sie beral da, wo sie aus den Tiefen des Herzens entspringt. { W ie e r la n g t m a b..., p.19) 247 Steiner leur consacra plusieurs confrences .

248 avec Marie von Sivers et Cari Unger .

249 Malade des poumons, Bauer dcda Breitbrunn au bord de lAmmersee .

250 Ami intime de Christian Morgenstern quil rencontra en 1913 Morgenstern dcda de tuberculose en 1914 , sa maladie ne lui permit pas dachever sa biographie de lcrivain allemand (elle fut acheve par la femme de Morgenstern, Margareta Morgenstern et par Rudolf Meyer) .

2 1 Lsotrisme steinrien distingue soigneusement lme de lesprit, et dcrit de faons spcifiques les deux univers supra-sensibles correspondants (Seelenwelt et Geisterland).Lexpression animique-spirituel prend cela en considration en opposant cette dualit supra-sensible au monde sensible .

252 Malade des poumons, il stablit un certain temps en Afrique o il fonda Tenerife une entreprise agricole base sur la biodynamie steinrienne. (cf. note 59) 253 II appliqua de faon originale dans sa clinique Munich la thrapie de la couleur, en faisant sjourner ses malades dans des chambres aux couleurs spcifiques .

Les ouevres dart picturales furent galement employes dans le mme but .

254 cf. note 255 .

253 Solovev, Vladimir S.: A u s g e w h lte W e rk e. 5 vol. Jena/Stuttgart, 1914. Ler chenfeld finana effectivement cette dition, publie par Harry Khler, pseudonyme de Harriet von Vacano .

   

237 Bilyi sinspire de lindication suivante concernant les sept priodes (cf. note 140): les trois dernires sont le reflet" des trois premires; ainsi la sixime celle des peuples slaves sera la transforme de la priode perse, lpoque du protoZoroastre .

   

2 1 . . .

(1918) .

Il sagit des premire et dernire strophes. Le troisime vers fut diffrent dans sa version publie: ,.. .

262 Eckhardstein, Imme Freiin von (1871-1930): peintre; dirigea de nombreuses annes lexecution des costumes pour les drames-mystres de Steiner .

263 Larchitecture intrieure du premier Goethanum deux coupoles reposant sur douze et quatorze colonnes, le tout en bois demanda la sculpture des architraves .

264 A n th r o p o s o p h is c h e G e m e in s c h a fts b ild u n g, en particulier la confrence du 2 mars 1923. Le problme surgit par linadaptation progressive des structeres de la S.A .

aux ralisations anthroposophiques de plus en plus nombreuses, ainsi qu lapport des forces personnelles de la jeunesse .

263 Stein, Walter Johannes (1891-1957): anthroposophe trs actif, confrencier, pdagogue lcole Waldorf, auteur dune thse de doctorat traitant de la place de lanthroposophie dans le courant gnral de la philosophie .

266 Schubert, Karl (1889-1949): pdagogue lcole Waldorf; parlait plusieurs langues slaves dont le russe appris en captivit en Russie o il exera les fonction dinterprte .

267 Wagner, Gnther (1842-1930): fondateur de lentreprise Pelikan Hanovre;

fut ds 1902 aux cts de Steiner, et participa trs activement jusqu sa mort la vie anthroposophique .

268 Nach Drnach!

269 Kemper, Karl (1881 en Russie 1957): tudia lart Kharkhov, larchitecture Berlin et la peinture ainsi que la sculpture Paris et Munich. Travailla aux deux Goethanums; professeur lcole de sculpture du Goethanum .

270 Bogoavlenskaa Nina: eurythmiste .

2 1 Ilyina, Katharina (dcde en 1933): anthroposophe, traduisit en russe des oeuv res de Steiner; fut Dornach un centre daccueil pour les Russes .

272 Windelband, Wilhelm (1848-1915): philosophe. Co-fondateur avec H.Rickert (1863-1936) du no-kantisme en Allemagne. Matre de Stockmeyer (cf. note 274) .

Lask, Emil (1875-1915): lve de Rickert, professeur lUniversit de Heidelberg .

Essaya de dvelopper les vues de Rickert et de Windelband .

Cohen, Hermann (1842-1918): professeur de philosophie lUniversit de Marbourg, puis celle de Berlin. No-kantien .

Christiansen, Broder (1869-1958): philosophe, critiqua le no-kantisme de Rickert .

273 Husemann, Friedrich (1887-1959): psychiatre, fonda la clinique anthro posophique Wiesneck (Allemagne) pour malades psychiques .

274 Stockmeyer, Ernst August Karl (1886-1963): tudia les sciences, larchitecture et la philosophie (cf. note 272); crivain-philosophe, a enseign dans les coles publiques ainsi que dans les coles Waldorf. Ralisa avec son pre, le peintre H.Stockmeyer, ce qui lon appele le modle de Malsch, actuellement reconstruit et visible Malsch (Allemagne): il sagit de la premire ralisation architecturale dun btiment et local destin aux activits anthroposophiques; ses coupoles extrieures abritant un local de forme ellipsodale, prfiguraient le premier Goethanum .

275 Schwebsch, Felicia (1889-1972): dabord thosophe, devint lune des premires anthroposophes. Lune des premires femmes terminer un cursus universitaire par une thse de doctorat. Pdagogue lcole Waldorf, participa activement la reprise de la pdagogie steinrienne en 1945 .

276 cf. note 101

277 Arenson, Adolf (1885-1936): musicien, anthroposophe ds 1903, fit de Stuttgart avec Karl Unger un centre anthroposophique trs actif. Composa la musique pour les drames-mystres de Steiner. Publia une synthse thmatique des cinquante cycles de base de Steiner .

278 Robert Schumann (op.49, Nr.l), sur des paroles de Heinrich Heine: D ie G r e n a d ie r e (Nach Frankreich zogen zwei Grenadiere,/ die waren in zw ei Russland gefangen,...) .

279 par exemple D ie A u to n o m i e d e s p h ilo s o p h is c h e n B e w u s s ts e in s, Tun des essais groups dans S c h r ifte n (3 vol.) .

280 Vortrag. Bilyi emploie lquivalent allemand de "confrence .

2 1 Premier Comit directeur de la Socit Anthroposophique fonde le 28 dcembre 1912 (cf. note 150) .

282 Vlker, Toni (1873-1938): anthroposophe, dirigea une branche de la S.A .

Stuttgart .

283 Collins, Mabel (1851-1927): thosophe anglaise, auteur de L ig h t o n th e P a th .

Traduit en allemand dans les annes 80, Steiner le dota de commentaires .

   

286 Selling, Karin ne Flack (1880-1958): organiste et eurythmiste .

287 Gleisdreieck 288 Mehring: il en existe plusieurs; il pourrait sagir soit de Franz (1846-1919), politicien et crivain socio-dmocrate, soit de Walter (n en 1896), crivain, co fondateur de groupe Dada Berlin .

   

292 Beckh, Hermann (1875-1937): juriste puis professeur lUniversit de Berlin de sanscrit et de tibtain, indologue. Rdigea de nombreux ouvrages danthroposophe sur le bouddhisme, les Evangiles, la musique .

293 Ricardo, Gracia (1871-1955): cantatrice amricaine, aux cts de Steiner ds 1914. Active galement aux Etats-Unis .

294 Steiner consacra de nombreuses confrences la couleur et la peinture en gn ral; il excuta lui-mme certaines de ses crations picturales au premier Goethanum .

295 Hypatia (4-ime sicle aprs J.CH.): philosophe, fille du mathmaticien grec Thon dAlexandrie. Steiner la cita comme un phnomne important de lhistoire cultu relle { O k k u lte G e s c h ic h te, 1910) .

296 Bilyi en parle sans la nommer dans sa lettre Blok du 1/14 mai 1912 .

297 Collison, Harry (1868-1945): juriste, secrtaire gnral de la S. A. en Angleterre .

298 Adaptation libre de lEvangile de Jean: 3/8 .

299 Viveknanda (Narendranath Datta, 1862-1902): crivain bengalais, bilingue (bengali et anglais). Auteur de K a r m a - Y o g a, recueil de huit confrences traitant du problme socio-philosophique des religions en Inde .

   

3 1 Chatterji, orthographe anglicise de Cattopdhyya, Bankim Chandra (1838crivain bengalais, traitant des problmes historiques et religieux. Auteur du cl bre hymne Je salue la mre devenu le chant national du Bengale .

302 sans traces crites 303 II peut sagir de la fondation de la Socit Libre Anthroposophique (Freie Anthroposophische Gesellschaft) cre le 28 fvrier 1923 Stuttgart, et porteuse du mouvement des jeunes .

304 II sagit du comit directeur de la S.A. Universelle fonde en dcembre 1923, comprenant Rudolf Steiner, Albert Steffen, Ita Wegman, Marie Steiner, Elisabeth Vreede et Guenther Wachsmuth .

305 Vreede, Elisabeth (1879-1943): thosophe ds 1902, devint en tant quanthroposophe une collaboratrice trs troite de Steiner. Organisa partir de 1919 les archives des confrences de Steiner, et dirigea plus tard la section mathmatiqueastronomique au Goethanum .

306 Lindication est errone: Maryon ne fut pas membre de Comit directeur, mais dirigea partir de la fondation de la S.A.U. la section des arts plastiques .

307 Wegman, Ita (1876-1943): (cf. note 37) fit ses tudes de mdecine Zurich;

thosophe ds 1903, fonda lInstitut clinique-thrapeutique Arlesheim (cf. note 37), et collabora dune faon trs intensive avec Steiner dans le domaine de la mdecine anthroposophique. Dirigea la section mdicale de la S.A.U.; mdecin person nel de Steiner .

3 Wachsmuth, Guenther (1893-1963): docteur en droit, dirigea la cration de la S.A.U. (cf. note 150) la section scientifique. Auteur douvrages scientifiques de synthse dans loptique anthroposophique; rdigea le monumental R u d o l f S te in e r s E r d e n le b e n u n d W ir k e n y continuation partir de 1902 jusqu la mort de Steiner de la biographie du fondateur de lanthroposophie, que ce dernier laissa inacheve en tant quautobiographie Mein Lebensgang sa mort .

309 Leinhas, Emil (n en 1878): commerant, directeur gnral de la socit Der kommende Tag (cf. note 153). Membre du comit directeur de la S.A. en Allemagne .

Membre partir de 1949 des ditions "Rudolf Steiner Nachlassverwaltung publiant les oeuvres de Steiner .

310 Dreigliederung: cf. note 44 .

3,1 Ces pigraphes sont adaptes des trois confrences tenues le 7, 17 et 28 juin 1914 ( W e g e z u e in e m n e u e n B a u s til), traitant de laspect spirituel de larchitecture ralise en le premier Goethanum .

Voici les originaux allemands dans lordre des pigraphes:

Das Haus der Sprache, das sprechende Haus. (17 juin) Ich denke zum Beispiel an manche Gebude, die jetzt aufgefhrt werden in unserer Zeit,.. .

Man kann sie bewundern,... aber so umschlossen, wie man sich umschlossen fhlt von seinen Sinne sorganen, so fhlt man sich in diesen Baulichkeiten nicht... Man fhlt sich so in ihnen nicht, weil sie nicht sprechen... (17 juin) Fhlen soll man in dem, was an den Wnden ist, das lebendige Negativ, was gesprochen und ge tan werden soll. Das ist das Prinzip der Innendekoration... Denken Sie sich einen Teil unseres lebendigen geisteswissenschaftlichen Wortes an diese Wnde anstossend, diese Wand in seinem ureigentlichen Wortsinne so aushhlend dann entsteht die Form, die dem Worte entspricht. (7 juin) Die Organe der Geister sind rund um mich herum; ich muss mir nur die Fhigkeit aneignen, die Sprache, die durch diese Formen gesprochen wird, zu verstehen... (17 juin) Was die Geister der Natur dem Menschen mit seinem Kehlkopf gegeben haben, wir fgen es dem Weltenganzen ein, wenn wir die rechten knstlerischen Formen finden... so schaffen wir die Kehlkpfe durch die die Gtter zu uns sprechen knnen. (17 juin) Baulichkeiten werden zu sprechen beginnen. Eine Sprache werden sie sprechen, die heute die Menschen noch nicht einmal ahnen. (17 juin) Quant au renvoi laconique entre parenthses, Bilyi puise dans la confrence du 28 juin, dans la q u elle S tein er ta b lit des co rr e sp o n d a n ce s entre les d iv erses ra lits sp ir i

tuelles humaines et les quatre courbes en question:

1) lellipse est lensemble des points dont la somme des distances deux points donns est une constante (suprieure la distance des deux points),

2) lhyperbole est lensemble des points dont la diffrence (en valeur absolue) des distances deux points donns est une constante,

3) La lemniscate est lensemble des points dont le produit des distances deux points donns est une constante (gale une valeur bien dtermine),

4) et le cercle est lensemble des points dont le quotient des distances deui points donns est constant .

Steiner qualifie ainsi ces quatre courbes respectivement de courbes de la somme, de la diffrence, du produit et du quotient .

3.2 Steiner donna des confrences dans toute lEurope, entre autres en Sude et en Norvge .

3.3 Bilyi parle de la sculpture dune colonne du Goethanum .

3.4 Aesch: localit prs de Dornach .

3.5 Strauss, Hans (1883-1946): form en art artisanal, dcora daprs des indicatio ns de Steiner la salle pour le congrs thosophique de 1907. Devint assistant de lAcadmie dart de Munich. Participa la construction du premier Goethanum, et devint professeur lcole Waldorf en 1923 .

316 Wolffhgel, Max (1880-1963): peintre de formation, participa la sculpture du premier Goethanum. Professeur de travaux manuels et des arts plastique lcole Waldorf partir de 1920 .

317 Strakosch, Alexander (1879-1958): ingnieur et musicien, enseigna lcole Waldorf ds 1920. Anthroposophe trs actif, entre autres en tant que confrencier .

3.8 Allusion Nietzsche: A ls o s p r a c h Z a r a th u s tr a. Auf den glckseligen Inseln .

3.9 Seefeld: soccupa de la comptabilit des rmunrations des ouvriers non bn voles .

320 Ludwig, Josef (mort la guerre en 1916): pote, travailla au premier Goethanum .

3 1 II sagit de lun des deux frres Mitscher: Fritz (1886-1915) et Heinrich (mort en guerre en 1917), tous deux participant activement aux ralisations steinriennes .

322 Bursche 323 Pozzo, Alexandr Mikhailovitch (1882-1941): juriste Berlin, stablit Dornach en 1914 quil quitta avec Bilyi en 1916 pour retourner en Russie. Epousa Natacha Turguniev, la soeur de la premire femme de Bilyi .

324 Schumann: In der Nacht { P h a n ta s ie s t c k e op.12, Nr.5); F a n ta s ie (op.17);

o p.ll .

S o n a te 325 Schubert: Du bist die Ruh. (op.59, Nr.3, en mi bmol majeur). Le cycle de Schubert fut crit dans diverses tonalits .

D ic h te r lie b e 326 ... die Kleine,... die Reine: paroles de Die Rose, die Lilie, die Taube. en r majeur (D ic h te r lie b e ) .

3 Schubert: D ie W in te r r e is e, op.89, Nr.10: Rast (... das Wandern hielt mich munter hin auf unwirtbarem Wege) .

328 Bilyi fait allusion au Seuil (Schwelle) du monde spirituel, c. d. la porte de linitiation, notion de base de lenseignement de Steiner .

329 Schumann: I c h g r o lle n i c h t : Ich grolle nicht/und wenn das Herz auch bricht/Ewig weflornes Lieb. 330 Lieux de multiples confrences de Steiner .

3 1 Siedlecki, Franciszek (1867-1934): peintre et graphiste polonais, collaborateur de la revue symboliste polonaise C h im e r a. Oeuvra de 1914 1919 la sculpture des vitraux du premier Goethanum .

332 Bilyi fait allusion une calomnie dont fut victime Steiner, laccusant davoir t auprs du chef dEtat-major von Moltke, linstigateur occulte de la dfaite allemande la bataille de la Marne .

333 Lille, Harald (dcd en octobre 1920): finlandais, trs li lanthroposophie .

334 Ledeboer: hollandais, collaborateur de Rychter aux vitraux, (cf. note 97) .

335 Bilyi fait allusion Goethe et Steiner: Mphistophls, Seigneur... des sou ris, des mouches... {F a u st I, Studierzimmer), a pour Steiner des traits fortement ahrimaniens .

   

338 Stuten, Jan (1890-1948): compositeur et chef dorchestre, au Goethanum ds

1914. Composa la musique pour la mise en scne steinrienne du F a u s t de Goethe. Joua les rles de Faust et du diable dans les Jeux de Nol. (cf. note 43) .

   

340 F a u s t II. Bergschluchten: Der Blitz, der flammend niederschlug,/Die Atmsophre zu verbessern. 3 1 dAlheim, Pierre: crivain, oncle de la premire femme de Bilyi, poux de la cantatrice Maria Olinina .

342 Aprs sa premire rencontre avec Steiner Cologne, Bilyi retourna Bruxelles pour assister une soire donne en lhonneur de Maeterlinck. Il fit part de sa dception Blok dans sa lettre du 1/14 mai 1912 .

   

349 Dans la deuxime confrence de ce cycle, du 14 novembre .

350 Wyspiariski, Stanislaw (1869-1907): dramaturge et peintre polonais, figure trs importante du mouvement Jeune Pologne .

3 1 Bcklin, Arnold (1827-1901): peintre blois; Bilyi fut fortement influenc par certaines de ses toiles .

352 II peut sagir de Siedlecki. (cf. note 331) .

   

354 Kolpaktchy, Grgoire: gyptologue franais, traducteur en franais et en allemand du L iv r e d e s M o r t s des anciens gyptiens .

355 Dziubaniuk, Ella (dcde en 1944 Paris): polonaise, eurythmiste et peintre .

Fut trs active Dornach ainsi qu Paris au sein de lcole deurythmie dirige par Kisseliev. (cf. note 102) .

356 Jaager, Isabelle de (1892-1979): co-fondatrice des Archives Rudolf Steiner, pouse du sculpteur Jacques de Jaager (dcd en 1916). Leur maison Dornach fut conue par Rudolf Steiner lui-mme. Directrice de lcole deurythmie au Goethanum .

357 Aisenpreis, Ernst (1884-1949): architecte; partir de 1914, principal architecte des deux Goethanums .

358 Linde, Hermann (1863-1923): peintre, sinspira de ses voyages entre autres en Egypte et aux Indes o il fit un sjour de plusieurs annes. Composa daprs des indications de Rudolf Steiner certains dcors pour ses drames-mystres. Co-fonda teur de lassociation Johannesbau; excuta les peintures dune partie de la grande coupole .

359 probablement Clason, Louise (1873-1954): peintre, trs active dans diffrentes tches centres sur les deux Goethanums. Soccupa des costumes deurythmistes .

360 Pralt, Lotus: franaise, artiste-peintre; excuta certains motifs des coupoles .

   

362 Schmiedel, Oskar (1887-1959): chimiste; installa un laboratoire pour la fabrication-cration des couleurs vgtales sur des indications de Rudolf Steiner .

363 Mitscher, Kthe (1892-1940): fut dabord thosophe. Participa la construc tion du premier Goethanum, et fut active dans lorganisation des reprsentations artistiques .

364 Van der Paals, Leopold (1884-1966): composa de la musique lintention des sances deurythmie .

3 Fels, Alice (1884-1973): lune des premires eurythmistes. Fonda la premire cole deurythmie Stuttgart. Auteur de S tu d ie n z u d e n M y s te r ie n d r a m e n R u d o l f S te in e rs .

   

367 Le passage suivant pourrait y renvoyer: "Hier hat es eine wirklich patzige Brei te; im Modell hat es eine gewisse Schlankheit... Das macht, dass es nach oben viel schlanker ausluft, viel dezenter ist als dort oben in seiner furchtbaren patzigen Breite. 3 8 Hier wegnehmen!.. Zwei Zentimeter... ganz richtig!

369 Grss Gott: salut habituel en Suisse allemande .

370 Lehrs, Ernst (n en 1894): physicien, professeur lcole Waldorf de Stuttgart, membre du comit de la Socit Anthroposophique Libre (cf. note 303); auteur de publications scientifiques. Epousa Maria Rschl (1890-1969), germano-polonaise, qui aprs des tudes de philologie et de philosophie devint professeur de lyce, puis pdagogue lcole Waldorf .

   

33 Ib id.y Nr. 143: Das Ereignis von Golgatha ist eine freie kosmische Tat, die der Welten-Liebe entstammt und nur durch Menschen-Liebe erfasst werden kann. 374 I b i d., Nr.49: ... wie der herabgestiegene Christus die Durchseelung der Mensch, heit mit dem Ursprungs- und ewigen L o g o s darstellt,... 3 5 G e g e n w r tig e s G e iste s le b e n u n d E r z ie h u n g, confrence du 17 aot 1923 (Ilkley, Angleterre): Die Sprache, die angestrebt wird durch die Anthroposophie, wird sich be wegen mehr bildlich ist das gemeint im reinen Element^ des Lichtes, das von Seele zu Seele, von Herz zu Herz geht.

   

3 D a s f n f t e E v a n g e liu m. Il existe plusieurs cycles et groupes de confrences tenus sous ce nom du premier octobre 1913 au 10 fvrier 1914 .

379 II sagit de la "pense pure (reine Denken), notion fondamentale de la P h ilo s o p h ie d e la lib e rt .

   

3 Indication fausse, la confrence ci-dessus date du 24.12.1912, aucune confren ce Berlin nayant t tenue le 26 dcembre .

384 Cette association est videmment de Bilyi .

   

386 D ie B h a g a v a d G ita u n d d ie P a u lu s b r ie fe. (Cologne, du 28.12.1912 au 1.1.1913) .

387 Jeshua ben Pandira: dirigea la Communaut des Essniens une centaine dannes avant lre chrtienne. Steiner lui consacra de trs nombreuses confrences en liaison avec le christianisme sotrique .

   

389 Le 26 dcembre 1915 furent reprsents Dornach deux Jeux de Nol populaires: un Jeu des bergers du Palatinat et un Jeu des Trois Rois de Oberuferer prs Presbourg. Les reprsentations furent suivies dune confrence au mme thme: Ueber alte Weichnachtsspiele .

   

395 Hter der Schwelle: entit spirituelle dont parle souvent Steiner dans sa description du chemin initiatique .

396 En novembre et dcembre 1913, Steiner tint deux confrences sous le mme titre Berlin, Nuremberg, Stuttgart, Munich et Cologne .

3 D ie G e h e im n is s e d e r S c h w e lle (du 24.8.1913 au 31.8.1913) 398 La pierre de fondation du premier Goethanum fut pose le 20 septembre 1913 .

399 Forschung. Bilyi se rfre ici la mthode dinvestigation de lanthroposophie steinrienne, ne diffrant en rien de la mthodologie des sciences de la nature: la recherche spirituelle est la synthse de la perception des faits supra-sensibles et des concepts correspondants .

400 II sagit du premire drame-mystre de Steiner, Benedictus tant lun de ses personnages .

4 1 Confrence du 24.12.1912 { E r fa h r u n g e n d e s U e b e r sin n lic h e n. D ie W e g e d e r S e e le z u C h r is tu s.) 402 Ces paroles ou dautres au sens semblable sont rigoureusement absentes du cycle en question. Toutes ces confrences se droulent dans une parfaite clart dexposition, introduisant progressivement et dune manire induite les divers concepts et faits. Ce contresens peut toutefois avoir pour origine une caractrisation par Steiner de ses propres donnes, juges imparfaitement adquates aux images supra-sensibles perues, (confrence du 2 octobre 1913: Denn gerade ich fhle mancherlei Schwierigkeiten und Mhe, wenn es sich darum handelt, Bilder, die sich auf das Christ entum beziehen, aus der Akasha-Chronik zu holen. Ich fhle Mhe, diese Bilder zu der ntigen Verdichtung zu bringen,...) 403 Stirner, Max, pseudonyme de Kaspar Schmidt (1806-1856): philosophe, auteur de D e r E in z ig e u n d s e in E ig e n tu m. Steiner lui consacra de nombreux crits et confren ces, tout comme dailleurs Nietzsche .

404 Toute lanthroposophie est qualifie dimmanente par Steiner .

405 Meister Jesus: daprs Steiner, personnalit lie la propagation du christia nisme sotrique. La prcision steinriene donne ce propos par Bilyi est fantaisiste, tout comme sont personnelles bien de ses vues sur la question christique .

(cf. la P r fa c ) 406 Dans lenseignement de Steiner, la Terre prsente a pass et passera par dautres incarnations. Trois dj ont rut lieu (les tats dits de "Saturne, du Soleil et de la Lune), et trois suivront, dont les deux suivantes sont appeles Jupiter et Vnus .

   

4.2 Deuxime essemble gnrale de la S.A: le 18.1.1914 .

414 Grundsteinlegung: Steiner fit une allocution avant la pose de la Pierre de fond ation .

415 Allusion la cration en 1923/24 de la Socit Anthroposophique Universelle, laquelle la destruction du premier Goethanum ne fut pas trangre .

4,6 Es Walten die Uebel: deuxime vers des paroles sacramentelles prononces par Steiner au cours de son allocution de la Pierre de fondation, (cf. note 414)

   

418 cf. note 98. Lindication est errone: Carl Unger tomba sous les balles le 4 janv ier 1929. Lassassin fut un paranoaque, auteur depuis plusieurs annes de lettres difamatoires diriges contre lanthroposophie et contre Unger lui-mme .

4,9 Lassassin ne fut nullement anthroposophe: Bilyi est tout livr son indignation quil lie subjectivement aux critiques lencontre de certains anthroposophes .

<

   

Les lments de bibliographie raisonne ci-dessous se proposent de guider ventuellement le lecteur dsirant tudier plus fond soit directement le problme BilyiSteiner, soit indirectement par cer tains aspects lis aux Mmoires. Ils ne sont donc donns dans leur aspect fragmentaire qu titre indicatif .

   

Andrej Belej: Verwandeln des Lebens. (Aus dem russischen von Swetlana Geier) (Zbinden, Basel, 1975, 528) Premire tude globale de loeuvre de Bilyi dans ses rapports avec lanthroposo phie, dans laquelle le lecteur trouvera une ample bibliographie des deux auteurs, ainsi

quun choix reprsentatif des tudes antrieures et partielles consacres ce problme:

Kozlik, Frdric C.: Linfluence de lanthroposophie sur loeuvre dAndri Bilyi. (R.G.Fischer, Frankfurt/M., 1981, 3 vol., C-963) Historique du mouvement anthroposophique, dans ses aspects fondamentaux et protocolaires: (les ouvrages de Steiner paraissent aux ditions Rudolf Steiner Dornach, Suisse; nous nen mentionnerons que les annes ddition et le nombre de pages) Steiner, Rudolf: Die Geschichte und die Bedingungen der anthro posophischen Bewegung im Verhltnis zur Anthroposophischen Gesellschaft. (1959, 199) Steiner, R.: Die Weihnachtstagung zur Begrndung der Allgemeinen Anthroposophischen Gesellschaft. (1963, 278) Steiner, R.: Die Konstitution der Algemeinen Anthroposophischen Gesellschaft und der Freien Hochschule fr Geisteswissenschaft. Der Wiederaufbau des Goetheanum 1924-1925. (1966, 751)

Description de leurythmie dans son double aspect de son musical et de parole:

Steiner, R.: Eurythmie als sichtbarer Gesang. (1956, 149) Steiner, R.: Eurythmie als sichtbare Sprache. (1968, 272) Confrences sur la pdagogie tenues loccasion de linauguration de lcole

Waldorf Stuttgart en 1919:

Steiner, R.: Allgemeine Menschenkunde als Grundlage der Pdagogik. (1975, 231) Steiner, R.: Erziehungskunst. Methodisch-Didaktisches. (1981, 210) Steiner, R.: Erziehungskunst. Seminarbesprechungen und Lehrplanvortrge. (1959, 195)

Bases de lagriculture biodynamique:

Steiner, R.: Geisteswissenschaftliche Grundlagen zum Gedeihen der Landwirtschaft. (1975, 256) Vingt-neuf confrences destines aux mdecins, base de la mdecine orientation

anthroposophique:

Steiner, R.: Geisteswissenschaft und Medizin. (1961, 391) Steiner, R.: Geisteswissenschaftliche Gesichtspunkte zur Therapie .

(1963, 175) Ouvrage de synthse abondamment illustr sur les deux Goetheanums et larchi

tecture induite jusqu nos jours:

Kemper, Carl: Der Bau. (Freies Geistesleben, Stuttgart, 1966, 271) Biesantz, Hagen Klingborn, Arne: Das Goetheanum. Der BauImpuls Rudolf Steiners. (Philosophisch-Anthroposophischer Verlag, Drnach, 1978, 130)

Ouvrage explicatif et illustr sur les vitraux des deux Goetheanums:

Hartmann, Georg: Goetheanum Glasfenster. (PhilosophischAnthroposophischer Verlag, Drnach, 1971, 75)

Bases de la tripartition sociale:

Steiner, R.: Neugestaltung des sozialen Organismus. (1963, 431)

Autobiographie inacheve de Steiner:

Steiner, R.: Mein Lebensang. (1962, 516) Continuation de la biographie de Steiner dans le cadre de son action anthropo

sophique:

Wachsmuth, Guenther: Rudolf Steiners Erdenleben und Wirken .

(Philosophisch-Anthroposophischer Verlag, Drnach, 1964, 643)

Ouvrage biographique relatant la vie et loeuvre de Marie Steiner:

Wiesberger, Hella (ditrice): Aus dem Leben von Marie Steinervon Sivers. (Rudolf Steiner Verlag, Drnach, 1956, 222) Mmoires axs sur le problme ayant men la cration de la Socit

Anthroposophique Libre:

Lehrs, Ernst: Gelebte Erwartung. (J.Ch.Mellinger, Stuttgart, 1979, 454)

Mmoires insistant plus particulirement sur laspect de la tripartition sociale:

Leinhas, Emil: Aus der Arbeit mit Rudolf Steiner. (Zbinden, Basel, 1950, 235)

Mmoires sur lactivit de Steiner lEcole de Formation des Ouvriers de Berlin:

Mcke, Johanna-Rudolf, Alwan Alfred: Erinnerungen an Rudolf Steiner und seine Wirksamkeit an der Arbeiterbildungsschule in Berlin 1899-1904. (Zbinden, Basel, 1979, 100) Mmoires centrs sur limpulsion ayant men la cration de la

Communaut des Chrtiens:

Rittelmeyer, Friedrich: Meine Lebensbegegnungen mit Rudolf Steiner. (Urachhaus, Stuttgart, 1980, 244) Mmoires caractre aphoristique crits par un pote, prsident de la Socit

Anthroposophique Universelle de 1925 jusqu sa mort en 1963:

Steffen, Albert: Begegnungen mit Rudolf Steiner. (Verlag fr schne Wissenschaften, Drnach, 1975, 460)

Mmoires de la premire femme de Bilyi:

Turgenieff, Assja: Erinnerungen an Rudolf Steiner und die Arbeit am ersten Goetheanum. (Freies Geistesleben, Stuttgart, 1972, 113)

   

Imprimerie de la Manutention Mayenne - 5 juillet 1982 - 7902



Pages:     | 1 |   ...   | 2 | 3 ||


:

821.111(73) 84(7) 30 . 30 / . . .: Π "", 2014. 352 . ISBN 978-5-399-00550-8 ? c? ? ? ...

"- - -" - ...

. . , , " " . , ...

: 22.00.04 , ...

. 5 RegionSoft CRM 6 6 7 8 8 8 11 11 12 ...

1 1 (55) "" "" 1 (55), 2018 C () " . , !" E-mail: karamz_sad@mail.ru 89603693212 . " ...

25-26 (1796-1797), 26 2018 . 07.03.18 . 50-0007/13560 ...

. . . " -" -( . [ ...

http://www.litres.ru/pages/biblio_book/?art=121760 " 14 1862 , 3 ...

, " " , "" " ...

: " " 07.00.03 : , ...









 
<<     |    
2018 www.wiki.pdfm.ru - -

, .
, , , , 1-2 .